JAY Avocats- avocat saint pierre (Réunion)

© 2019 par Nathalie JAY

Données personnelles: vous reporter aux mentions légales

En vertu de l’article L. 152-1 du Code de la Consommation.
Tout consommateur (personne agissant en dehors du cadre de son activité commerciale, industrielle, artisanale ou libérale) a le droit de recourir gratuitement à un médiateur de la consommation en vue de la résolution amiable des litiges de nature contractuelle portant sur l’exécution d’un contrat de fourniture de services. En cas de persistance d’un litige malgré une réclamation écrite amiable préalable directement adressée à notre cabinet, le consommateur peut saisir le médiateur de la consommation national près le Conseil National des Barreaux, Madame Carole Pascarel, soit par internet, depuis son site, soit par lettre simple adressée au médiateur national (CNB 22 rue de Londres, 75009 Paris)

Nathalie JAY avocat à Saint Pierre (Réunion)

49 rue Archambaud 97410 Saint Pierre

Tél : 0262 262 262

Fax : 0262 398 146

  • White LinkedIn Icon
  • nathalie jay

L’agent commercial devra être loyal … Ou partir (novembre 2015)

Mis à jour : févr 26

Le contrat d’agent commercial se termine à son terme ou dans les contrats à durée indéterminée, lorsque l’une des parties le souhaite et le fait savoir dans les formes convenues.

Généralement, le mandant devra verser une indemnité à l’agent qui perd ainsi une source de travail et de revenu.

Le mandant pourra échapper au paiement de cette indemnité si l’agent a commis une faute grave.

La faute sera caractérisée évidemment par la violation de l’une des clauses du contrat : violer une clause d’exclusivité en travaillant pour un concurrent dans le secteur contractuel, par exemple.

Mais la Cour de Cassation va plus loin.

Elle retient désormais que l’agent commercial est tenu d’une obligation de loyauté plus large, dès que l’exclusivité est convenue :

Après avoir constaté que le contrat imposait à l'agent cette obligation de loyauté, sans la restreindre au seul territoire dans lequel elle bénéficiait d'une exclusivité, elle constate que l’agent a commis une faute grave en représentant un concurrent en dehors de son territoire. 

Même lorsque l’exclusivité n’est pas limitée contractuellement, et surtout si elle n’est pas limitée, l’agent sera jugé déloyal s’il fait concurrence à son mandant dans un secteur non réservé.

L’agent aura ainsi manqué à son devoir de loyauté envers son mandant, portant par sa faute atteinte à la finalité commune du mandat d'intérêt commun et rendant impossible le maintien du lien contractuel.

Plus généralement, si la faute grave peut découler de la violation d’une clause du contrat précisant les obligations de l'agent, le manquement au devoir de loyauté inhérent à l'agence commerciale suffit à justifier la rupture sans indemnité.

(Cass. com., 8 oct. 2013, n° 12-064, F-D, SAS Sud inox c/ SA Cap services : JurisData n° 2013-022008)


Pour obtenir des conseils, ou faire valoir vos droits et vous défendre avec l'aide d'un avocat connaissant les contrats et expert en droit immobilier à saint pierre (Réunion), contactez le cabinet.

Lire aussi : le locataire doit être bien immatriculé et le contrat de syndic de copropriété


© Nathalie JAY, Avocat - La Réunion